couv-_la_guerre_de_1973.png

Après l'excellent "Guerre des 6 jours", j'ai lu le livre de Pierre Razoux sur la Guerre d'Octobre 1973.

C'est de nouveau un bon livre, mais qui reste quelque peu en deçà du texte sur 67.

Pierre Razoux nous donne les situations respectives des pays arabes et d'Israel en 73, en précisant en particulier les étapes de la remise en condition de l'armée égyptienne et le manque de vigilance israélien. Il décrit ensuite les opérations avec force de détails (sans être toutefois assommant), montrant le caractère délibérément limité des plans égyptiens, l'échec des premières contre-attaques israéliennes puis la reprise en main des opérations sur les 2 dernières semaines.

Une des grande qualités de ce texte - comme de celui sur la guerre de 67 - est qu'il n'est pas du tout partisan. Il s'agit d'une description aussi objective que possible de l'histoire, sans parti pris, et en faisant le meilleur des sources des deux côtés.

On sent toutefois que Pierre Razoux n'a pas encore atteint la maturité qu'il démontre 10 ans plus tard dans le texte sur la guerre des 6 jours. Si les développements militaires sont très fouillés, aussi bien terrestres, qu'aériens et navals, certaines questions ne sont pas approfondies (ex: les différences d'objectifs entre les syriens et les égyptiens; l'analyse géopolitique et diplomatique, si elle fait bien l'objet d'un chapitre, semble pouvoir être rendue plus approfondie; on a le micro-détail de l'armement anti-aérien arabe, sans toutefois qu'un synthèse sur son rôle émerge). L'éventuel usage de l'arme atomique par les israéliens est un point totalement ignoré. Les conséquences de la guerre, par exemple en termes de doctrine militaire, auraient également mérité un développement.

On trouve donc un texte sérieux, documenté, qui apprend beaucoup, mais qui fait un petit peu penser à une 'œuvre de jeunesse'. On ne serait pas surpris si Pierre Razoux venait à publier une édition révisée et augmentée de son 73, qui la mettrait au niveau du texte sur 67.